Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 18:59

Desolation Row
ALBUM : "HIGHWAY 61 REVISITED" - 1965


984634_170x170.jpg"Desolation Row" est un grotesque Mardi Gras où les héros et les vilains de notre mythologie et histoire sont placés côte à côte. Ils sont risibles, mais notre sourire se fige. Tout est dérisoire, tout est à dormir debout. Dylan formule les visions en rock de l'Apocalypse contemporaine. Le décor est un paysage mental rêvé, la description de Dylan combine puissamment le grotesque, l'existentiel et le rêve.
Si bizarre que soit sa distribution, ce sont des gens véritables.
En chemin, nous rencontrons la condamnation par Dylan des chaînes de montage, l'engagement politique simpliste... Quelle différence cela fait-il d'être dans un camp ou l'autre, si l'on voyage à bord du Titanic? L'ironie et le sarcasme sont les réverbères posés le long de "Desolation Row", pour contenir l'obscurité totale et désespérante. Humour de gibet pour une pendaison de masse.
La lenteur de la musique rehausse le roulement biblique de la chanson. Une guitare romantique jouée de main de maître au dessus et derrière la partie vocale adoucit quelque peu la répétition.
L'un des sorts de la vision poétique, c'est de ne voir que trop clairement entre les choses telles qu'elles sont et telles qu'elles devraient être.

undefined

  




Desolation Row L'allée de la Désolation
They're selling postcards of the hanging
They're painting the passports brown
The beauty parlor is filled with sailors
The circus is in town
Here comes the blind commissioner
They've got him in a trance
One hand is tied to the tight-rope walker
The other is in his pants
And the riot squad they're restless
They need somewhere to go
As Lady and I look out tonight
From Desolation Row
Ils vendent des cartes postales de la pendaison,
Ils peignent les passeports en brun
Le salon de beauté est rempli de marins,
Le cirque est en ville
Voici venir le délégué aveugle,
Ils l'ont mis en transe,
Il a une main attachée au funambule,
L'autre dans son pantalon
Et les briseurs d'émeute sont très agités,
Ils cherchent un endroit où aller
Comme Madame et moi regardons dehors ce soir
De l'Allée de la Désolation
Cinderella, she seems so easy
"It takes one to know one," she smiles
And puts her hands in her back pockets
Bette Davis style
And in comes Romeo, he's moaning
"You Belong to Me I Believe"
And someone says," You're in the wrong place, my friend
You better leave"
And the only sound that's left
After the ambulances go
Is Cinderella sweeping up
On Desolation Row
Cendrillon semble si à l'aise
"Il faut en être pour les reconnaître" sourit-elle,
Puis plonge les mains dans ses poches arrières,
A la Bette Davis
Alors arrive Romeo qui gémit :
"Tu m'appartiens, je crois"
Et quelqu'un dit "Tu te trompes d'endroit, mon ami,
Tu ferais mieux de partir"
Et le seul bruit qui reste,
Après que les ambulances sont parties,
C'est Cendrillon qui balaie
L'Allée de la Désolation
Now the moon is almost hidden
The stars are beginning to hide
The fortunetelling lady
Has even taken all her things inside
All except for Cain and Abel
And the hunchback of Notre Dame
Everybody is making love
Or else expecting rain
And the Good Samaritan, he's dressing
He's getting ready for the show
He's going to the carnival tonight
On Desolation Row
Maintenant la lune est presque cachée,
Les étoiles commencent à disparaître
La diseuse de bonne aventure
A même rentré toutes ses affaires
Tous à l'exception de Cain et Abel
Et du bossu de Notre-Dame,
Tout le monde fait l'amour
Ou encore attend la pluie
Et le bon samaritain, il s'habille
Il se prépare pour le spectacle
Il va au carnaval ce soir
Dans l'Allée de la Désolation
Now Ophelia, she's 'neath the window
For her I feel so afraid
On her twenty-second birthday
She already is an old maid
To her, death is quite romantic
She wears an iron vest
Her profession's her religion
Her sin is her lifelessness
And though her eyes are fixed upon
Noah's great rainbow
She spends her time peeking
Into Desolation Row
Maintenant Ophélie est sous la fenêtre,
Pour elle j'ai si peur
A son vingt-deuxième anniversaire,
C'est déjà une vieille fille
Pour elle, la mort est bien romantique,
Elle porte un gilet de fer
Sa profession est sa religion
Son péché est son absence de vie
Et bien qu'elle ait les yeux braqués
Sur le grand arc-en-ciel de Noé
Elle passe son temps à épier
Dans l'Allée de la désolation
Einstein, disguised as Robin Hood
With his memories in a trunk
Passed this way an hour ago
With his friend, a jealous monk
He looked so immaculately frightful
As he bummed a cigarette
Then he went off sniffing drainpipes
And reciting the alphabet
Now you would not think to look at him
But he was famous long ago
For playing the electric violin
On Desolation Row
Einstein déguisé en Robin des Bois
Avec ses souvenirs dans une malle
Est passé par ici il y a une heure,
Avec son ami, un moine jaloux
Il avait un air si impeccablement effroyable,
Comme il mendiait une cigarette
Puis il alla renifler les gouttières
En récitant l'alphabet
Aujourd’hui vous ne le regarderiez pas,
Mais jadis il fut célèbre,
Comme joueur de violon électrique
Dans l'Allée de la Désolation
Dr. Filth, he keeps his world
Inside of a leather cup
But all his sexless patients
They're trying to blow it up
Now his nurse, some local loser
She's in charge of the cyanide hole
And she also keeps the cards that read
"Have Mercy on His Soul"
They all play on penny whistles
You can hear them blow
If you lean your head out far enough
From Desolation Row
Le docteur Obscène garde son monde
A l'intérieur d'une coupe de cuir
Mais tous ses patients asexués
Essaient de la gonfler
Son infirmière, une perdante du coin,
Est responsable du trou de cyanure
Aussi elle garde les cartes qui disent
"Ayez pitié de son âme"
Ils jouent tous sur leurs sifflets à deux sous,
Vous pouvez les entendre souffler
Si vous penchez la tête dehors assez loin
De l'Allée de la Désolation
Across the street they've nailed the curtains
They're getting ready for the feast
The Phantom of the Opera
A perfect image of a priest
They're spoonfeeding Casanova
To get him to feel more assured
Then they'll kill him with self-confidence
After poisoning him with words
And the Phantom's shouting to skinny girls
"Get Outa Here If You Don't Know
Casanova is just being punished for going
To Desolation Row"
De l'autre côté de la rue, ils ont cloué les rideaux,
Ils se tiennent prêts pour la fête
Le fantôme de l'opéra
L'image parfaite d'un prêtre
Ils nourrissent Casanova à la cuillère
Pour lui donner plus d'assurance,
Puis ils le tueront avec sa confiance en lui
Après l'avoir empoisonné de paroles
Et le fantôme crie aux filles squelettiques
"Sortez d'ici si vous ne le savez pas
Casanova est puni rien que pour avoir été
Dans l'Allée de la Désolation"
Now at midnight all the agents
And the superhuman crew
Come out and round up everyone
That knows more than they do
Then they bring them to the factory
Where the heart-attack machine
Is strapped across their shoulders
And then the kerosene
Is brought down from the castles
By insurance men who go
Check to see that nobody is escaping
To Desolation Row
Maintenant à minuit tous les agents
Et l'équipe de surhommes
Sortent et ramassent tous ceux
Qui en connaissent plus qu'eux
Puis ils les amènent à l'usine
Où la machine à crise cardiaque
Leur est attachée aux épaules
Ensuite la paraffine
Est emmené des châteaux
Par des assureurs qui vont
Veiller à ce que personne que personne ne s’échappe
Vers l'Allée de la Désolation
Praise be to Nero's Neptune
The Titanic sails at dawn
And everybody's shouting
"Which Side Are You On?"
And Ezra Pound and T.S. Eliot
Fighting in the captain's tower
While calypso singers laugh at them
And fishermen hold flowers
Between the windows of the sea
Where lovely mermaids flow
And nobody has to think too much
About Desolation Row
Loué soit le Neptune de Néron
Le Titanic navigue à l'aube,
Et tout le monde crie
"Dans quel camp es-tu ?"
Et Ezra Pound et T.S. Eliot
Luttent dans la tour du capitaine
Tandis que les chanteurs de calypso rient d'eux
Et que les pêcheurs tiennent des fleurs
Entre les fenêtres de la mer
Où nagent d'adorables sirènes
Et personne ne pense trop
A l'Allée de la désolation
Yes, I received your letter yesterday
(About the time the door knob broke)
When you asked how I was doing
Was that some kind of joke?
All these people that you mention
Yes, I know them, they're quite lame
I had to rearrange their faces
And give them all another name
Right now I can't read too good
Don't send me no more letters no
Not unless you mail them
From Desolation Row
Oui j'ai reçu ta lettre hier,
(Au moment où la poignée de la porte s'est cassée)
Quand tu m’as demandé comment ça allait
Etait-ce en manière de plaisanterie ?
Tous ces gens que tu cites
Oui je les connais, ils sont assez abîmés
Il faudrait que je remodèle leurs visages
Et leur donne à tous un autre nom
En ce moment je ne lis plus très bien,
Ne m'envoie plus de lettres non
A moins que tu ne les postes
De l'Allée de la Désolation

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sly 08/03/2008 12:34

Ola,Ben j'achète des cds, certes mais pas tant que ça,...j'utilise, aussi, le mp3,...Neil young, ne fait pas partie de ma discothèque,...Mais, bon faudrait que j'écoute, aussi,...J'aime énormèment, les songwritters,...Mais a la base, j'écoute plutot, Jimi Hendrix, Led Zeppelin,...plus rock,...J'ai comme toi été initié, mais par mon beau frêre qui étais a l'époque des sixties, seventies, était un amatteur de hard rock, et lui c'étais plus  jimi, led zep, black sabbath, deep purple, janis joplin, rory gallagher,...Donc, quand j'étais teenage, j'écoutais un peu tous ça, puis il y a eu la vague des groupes venant de Seattle,...Il faut vivre avec son temp, n'est ce pas, donc j'ai toujours, une préférence pour des groupes de mon époque, mais faut avouer qu'un dylan, ou un jimi hendrix, cela ne se retrouvera plus...Donc, j'écoute vraiment, tout, les styles, mais y'en toujours, qu'on laisse de côter,...Les sixties, c'est vraiment, la grande époque, et puis, le final a woodstock, avec le grand Jimi Hendrix,...bye tonton

Tonton 07/03/2008 22:31

Hola Sly,Je suis également un fan de Bob Dylan, pas de l'homme mais + de l'artiste en tant que songwriter. Il est vrai qu'une simple guitare acoustique donne + de charme et facilite l'écoute d'un morceau dont tu veux écouter les paroles, surtout quand c'est du Bob Dylan. Mais dis-moi, en ce moment t'en achètes des CDs!!! As-tu du Neil Young? Un vrai songwriter seul avec une guitare et un harmonica on fait pas mieux...je te conseille "Heart of gold' un vieil album ou son avant dernier "Prairie Wind"...tu devrais aimer...peut être que tu connais déjà...?

sly 07/03/2008 21:10

olà,récemment, j'ai acheté un best off, de dylan...je ne savais, pas trop quel album, acheté en particulier ( et oui j'achète des cd, en faite je préfère le son du cd, plutot que celui du mp3),...Je pense que j'opterais pour celui ci,...J'ai toujours aimé bob dylan,  le fait de jouer seul avec une gratte, je trouve que cela donne une dimenssion plus libre a la musique,...Mais aussi, le personnage, ne peu laissé indifférent,...C'est cool, les traductions,...bye