Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 14:43

 Dès 1965, alors que des milliers de jeunes déferlent sur San Francisco prêts à lutter contre "l’American way of life", les Diggers organisent la commune libre de Haigh Ashbury.

Avec pour mot d’ordre : "Everything is free" (tout est gratuit, sois libre) et "Do your own thing" (réalise-toi et choisis ton action), ils mettent en scène un monde sans argent basé sur l’entraide et l’autogestion. Insaisissables parce qu’anonymes, groupe informel sans leader, les Diggers deviennent les détonateurs subversifs d’un mouvement auquel chacun participe à sa manière.
Les Diggers, qui ont choisi leur nom en référence aux égalitaristes de la révolution anglaise du XVIIème siècle, ont organisé des repas gratuits dans les parcs de San Francisco pour lesquels ils récupéraient ou volaient de la nourriture.

Ils ont célébré "La mort de l’argent", organisé des fêtes géantes, des concerts gratuits. Une partie des Diggers était issue d’une troupe de théâtre de rue qui pratiquait l’Agit-prop et le happening subversif : la Mime Troupe de San Francisco. Les autres, comme Emmett Grogan, qui écrira son histoire dans "Ringolevio", viennent de la rue et de la révolte délinquante.
Mais l’inventivité des Diggers se retrouve surtout dans leurs pratiques hors du commun. Faisant comme si la société était libre, ils s’organisaient pour vivre leur liberté... et vivaient donc libres !!! Profitant du contexte exceptionnel de l’époque, c’est une expérience extraordinaire qu’ils ont pu mener, expérience encore riche d’enseignements aujourd’hui.

 

Qui étaient-ils vraiment...ces Diggers?

Les Diggers étaient un groupe d'action communautaire radical d'acteurs d'improvisation ayant opéré de 1966 à 1968, et étant surtout basé dans le quartier Haight-Ashbury de San Francisco. Leurs politiques s'approchaient d'un anarchisme communautariste qui mixait le désir de liberté avec la conscience de la communauté dans laquelle ils vivaient. Ils étaient associés de près et partageaient des membres avec une troupe de théatre de guérilla nommé la San Francisco Mime Troupe.

 
Origines

Les Diggers ont pris leur nom du groupe de communistes agraires, les Diggers anglais, qui de 1649 à 1650 qui, sous la direction de Gerrard Winstanley et William Everard, se sont battus contre les grands propriétaires. Ils entendaient que les terres soient mises à disposition des plus pauvres. Ils avaient promulgué une vision de société libre de la propriété privée, et de toutes formes d'achat ou de ventes. Durant la moitié et la fin des années 1960, les Diggers de San Francisco ont ouvert des magasins où ils donnaient leur stock ; nourriture gratuite, soins médicaux, transport et hébergement temporaire. Ils ont aussi organisé des concerts de musique et des oeuvres d'art politique ouvert au public gratuitement. La liste de leurs happenings incluent la "Death of Money Parade", "Intersection Game", "Invisible Circus", et "Death of Hippie/Birth of Free".

Le groupe fut fondé par Emmett Grogan gauche sur la photo de droite) Peter Coyote, Peter Berg, et d'autres membres de la San Francisco Mime Troupe, incluant Billy Murcott, La Mortadella, et Butcher Brooks.

 

REPAS GRATUIT - RAGOUT CHAUD - FRUITS FRAIS
APPORTEZ UN BOL ET UNE CUILLERE
A ASHBURY STREET DEVANT LE PARC - 16 H
REPAS GRATUIT TOUS LES JOURS
GRATUIT, PARCE QUE C'EST A VOUS !


LES DIGGERS

Les Diggers offrirent un service de bouffe gratuite dans le Golden Gate Park du quartier Haight-Ashbury à 4 heure de l'après-midi, chaque jour, nourissant généralement plus de 200 personnes qui n'avaient aucune source de nourriture. Ils et elles servaient un ragoût fait de viande et de légumes donnés et/ou volésm dans un grand cadre jaune, appelé le " Free Frame of Reference". À une occasion en particulier, c'était un concert gratuit(Occupation) dans le parc, les gens qui venaient pour de la nourriture se faisaient donner un cadre 2pouces X 2 pour s'accrocher dans le cou. Le truc était appelé le portable "Free Frame of Reference". Les Diggers ont aussi popularisé le pain de blé entier avec leur "Digger Bread", cuit dans des cannes à café à la Free Bakery.







Ils ont ouvert de nombreux
Magasin gratuit dans le quartier Haight-Ashbury, dans lesquels tous les items étaient à prendre ou à donner. Les magasins étaient matériellement fournis par les marchands locaux, qui, effrayés ou supporteurs des Diggers, payaient une contribution d'un pourcent de leurs ressources à la "Free City Bank". Les magasins ont offert des items qui avaient été jetés, mais étaient encore utilisable. Il faut tout de même dire que ces endroits étaient tout de même principalement utilisées comme une vitrine pour la distribution, gratuite, de biens volés. Le premier magasin gratuit a été appelé Trip Without a Ticket et fut plus tard remplacé par le Free Frame of Reference sur la Frederick Street. Ils ont aussi ouvert une Clinique médicale gratuite.






Ils ont organisé des fêtes gratuites avec de la musique jouée par plusieurs groupes dont
Grateful Dead, Janis Joplin, Jefferson Airplane, parfois avec des animations visuelles telles que des camions de danceurs/euses du ventre nues se promenant dans le quartier durant l'après-midi avec des joueurs de tambour, du vin et de la marijuana. Leurs publications, notamment the Digger Papers, tenaient pour point central des idées comme Fait le toi-même et "Aujourdh'ui est le premier jour du reste de ta vie". Les diggers ont stimulé et inspiré des groupes suivants comme les Yippies.







L'organisation s'est dématantelée pour plusieurs raisons, incluant des allégations d'utilisation de drogues fortes. Aussi, Grogan, était souvent nommée comme une leader des Diggers par ceux en-dehors de l'organisation . Peut-être encore plus déterminant dans la séparation du groupe, fut la décomposition de la scène "peace and love" de San Francisco, l'augmentation de l'intérêt de la police et des médias envers les diggers, les conflits d'égo parmi ses membres et le désir de certain(e)s d'être plus impliqué(e) dans le travail de théâtre de guérilla plutôt que dans le travail pratique de jour en jour à nourrir les pauvres de San Francisco.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Crevette Zombie 06/05/2008 14:22

vi vi il m'en reste pas mal a mettre met elle sont deja pas mal accesible sur mon blog!http://crevettezombie.canalblog.com/albums/cz_aux_states/index.htmlMais c'est surtout les vidéo que je voulais te montrer qu'il faut que je monte!

Tonton 05/05/2008 18:51

hmmm en effet coucouille...tiens, à quand les photos de SF que tu m'as parlées y a un bon moment de ça??? Y a des chances de les voir un jour ou pas? 

Crevette Zombie 05/05/2008 16:34

bon je vais nle faire a l'ancienne tonton voila donc la preuve de ce que j'avance!http://www.flickr.com/photos/idiotjenn/2064125145/

Tonton 01/05/2008 12:47

Hola coucouille!!! Je n'ai, apparemment, pas reçu ce que tu voulais m'envoyer...try again l'ami!!!

Crevette Zombie 28/04/2008 14:42