Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 15:59

 

I Want You
ALBUM : "BLONDE ON BLONDE". - 1965


I Want You fait partie de ces titres de Dylan qui inspirent des opinions contrastées. Ce morceau est très souvent décrié pour son format "pop". Effectivement la construction de ce morceau ne fait pas illusion : une intro caractéristique, des phrases courtes, un tempo rapide, un refrain simple à mémoriser et terriblement répétitif, tous les ingrédients sont là pour que la chanson se retrouve dans les hit-parades (il ne dépassera pas la 20ème place). Toutefois, les personnages bien particuliers du monde dylanien sont à nouveau réunis avec la reine de Pique qui côtoie le croque-mort coupable ou le politicien saoul.
La thématique n'est pas faible pour autant et elle est servie par une poèsie métaphorique remarquable : l'amour impossible à obtenir, la volonté de pouvoir exprimer son amour sans détour, l'ultime appel à l'être aimé avant d'être définitivement désarmé, ou enfin l'abandon des périphrases inutiles pour dire l'essentiel comme l'expriment les derniers points de suspensions "And because I... / I want you, [...]"





I Want You Je te veux
The guilty undertaker sighs,
The lonesome organ grinder cries,
The silver saxophones say I should refuse you.
The cracked bells and washed-out horns
Blow into my face with scorn,
But it's not that way,
I wasn't born to lose you.
I want you, I want you,
I want you so bad,
Honey, I want you.
Le fossoyeur coupable soupire,
Le joueur d'orgue de barbarie pleure solitaire,
Les saxophones argentés disent que je devrais te refuser.
Les cloches fêlées et les cors essoufflés
Me soufflent au visage avec mépris,
Mais ce n'est pas ça,
Je ne suis pas né pour te perdre.
Je te veux, je te veux,
Je te veux tellement,
Chérie, je te veux.
The drunken politician leaps
Upon the street where mothers weep
And the saviors who are fast asleep,
They wait for you.
And I wait for them to interrupt
Me drinkin' from my broken cup
And ask me to
Open up the gate for you.
I want you, I want you,
I want you so bad,
Honey, I want you.
Le politicien ivre sautille
Dans les rues où les mères pleurent
Et les héros, vite endormis
T'attendent.
Et j'attends qu'ils m'empêchent
De boire dans cette tasse brisée
Et qu'ils me demandent
De t'ouvrir la porte.
Je te veux, je te veux,
Je te veux tellement,
Chérie, je te veux.
Now all my fathers, they've gone down
True love they've been without it.
But all their daughters put me down
'Cause I don't think about it.
Tous mes pères, ils ont disparu
Le véritable amour ils ont fait sans.
Mais toutes leurs filles m'en veulent
Parce que je n'y pense pas.
Well, I return to the Queen of Spades
And talk with my chambermaid.
She knows that I'm not afraid
To look at her.
She is good to me
And there's nothing she doesn't see.
She knows where I'd like to be
But it doesn't matter.
I want you, I want you,
I want you so bad,
Honey, I want you.
Je retourne chez la Reine de Pique
Et parle à ma femme de chambre
Elle sait que je n'ai pas peur
De la regarder.
Elle est bonne avec moi
Et il n'y a rien qu'elle ne voit pas.
Elle sait où j'aimerais être
Mais ça ne fait rien.
Je te veux, je te veux,
Je te veux tellement,
Chérie, je te veux.
Now your dancing child with his Chinese suit,
He spoke to me, I took his flute.
No, I wasn't very cute to him,
Was I?
But I did it, though, because he lied
Because he took you for a ride
And because time was on his side
And because I . . .
I want you, I want you,
I want you so bad,
Honey, I want you.
Ton enfant danseur au costume chinois
M'a parlé, oui je lui ai pris sa flûte.
Non je n'ai pas été très gentil avec lui,
N'est-ce pas?
Mais je l'ai fait pourtant parce qu'il a menti,
Parce qu'il t'a emmenée te promener
Parce que le temps était de son côté
Et parce que je…
Je te veux, je te veux,
Je te veux tellement,
Chérie, je te veux.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tonton 05/05/2008 18:48

Je connaissais pas ce groupe et je viens d'écouter "Partons vite" et j'avoue qu'ils se sont inspirés du morceau "I want you" de Bob. Pas mal du tout d'ailleurs ce morceau de Kaolin, très pop, ça s'écoute, c'est chantant mais je crois qu'ils ne font pas que dans le pop folk,car y a des morceaux un peu + rock...je crois, j'ai survolé vite fait leur site. Un groupe à suivre alors...merci pour la ref Guillaume!!!

Gui 05/05/2008 01:38

Blonde on Blonde est un immense album. Même si ce n'est pas mon préféré de Dylan. Chanson plagiée par Kaolin, au passage (partons vite)...