Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 19:00

Creedence Clearwater Revival - souvent appelé simplement Creedence ou désigné par ses initiales "CCR" - est un groupe de rock aux influences blues, rock'n'roll et country, formé en 1967 à l'initiative de l'auteur, compositeur, chanteur et guitariste John Fogerty.

Originaire de Berkeley, dans la région de San Francisco, mais très influencé par la Louisiane, le groupe sera actif jusqu'en 1972. Au cours de sa brève existence, Creedence Clearwater Revival a accumulé des succès planétaires comme Proud Mary, Travelin' Band, Green River ou Fortunate Son, mais s'est surtout signalé par la constance de son inspiration, et l'instinct très sûr avec lequel son fondateur John Fogerty a ciselé un rock rafraîchissant et "clair comme de l'eau de roche' (clearwater), en effet, selon son intention initiale.

Quand ils se rencontrent au début de l’année 1959 à San Francisco, John Fogerty et Doug Clifford réalisent qu’ils ont la même passion : le blues et le rock’n roll. Ils décident alors de se mettre à la musique chacun de leur côté. John achète une guitare d’occasion et s’enferme chez lui pour apprendre quelques accords de base et Doug s’entraîne sur des pots en plastique pour intégrer les rythmes binaires et ternaires. Mais ça ne suffit pas à faire un groupe. Doug propose alors à son vieil ami Stu Cook de venir les rejoindre avec sa basse et de laisser tomber pour un temps l’émission de Rythm’n’blues qu’il anime sur les ondes de KWBR, une radio locale d’Oakland. A défaut de prendre forme, le groupe prend un nom : les Blue Velvets. Parallèlement à ça, le grand frère de John, Tom Fogerty, chante dans un groupe tout aussi local, Spider Webb And The Insects, d’obédience rock. Il rejoint les Blue Velvets et tente l’aventure avec ces nouveaux mousquetaires en jouant dans les clubs d’East Bay. En 1961, le groupe se fait remarquer par un petit label (Orchestra) qui lui propose d’enregistré un 45T avec les chansons « Come On Baby » et « Oh ! My Love », deux compositions de John Fogerty. Un mois plus tard, le groupe remet le couvert avec le même label pour « Have You Ever Been Lonely » et « Bonita ». Mais en 1962, Orchestra laisse tomber vu le peu de succès du groupe. Plus tard, Tom dira aux journalistes « c’était mort avant même de naître ».

Mais le groupe s’obstine et croit en ses chances. Il récupère les enregistrements et les propose à la maison de disque Fantasy, dirigée par Max Weiss. Ce dernier est séduit et, en pleine « beatlemania », le groupe enregistre quelques titres sous un nouveau nom : The Visions puis encore sous un autre, les Golliwogs (sonorité british plus tendance). Les années passent et le groupe arrive à une certaine maturité sonore, mélange de blues et de country revisité à travers le prisme du rock’n roll et du psychédélisme (mais en beaucoup plus rock que les Byrds par exemple) où se profile perpétuellement en filigranne la figure de Little Richard et Chuck Berry (comme beaucoup de groupes américains et anglais du milieu des années 60) ainsi que celle de Bob Dylan.



Il se re
baptise Creedence Clearwater Revival, qui n’est ni une marque d’eau minérale ni un lieu géographique. Creedence fait référence au nom d’un de leurs amis, Clearwater à la marque d’une bière et Revival pour un « retour aux racines ». Le groupe reste néanmoins fidèle à Fantasy Records et sortent en 1968, leur premier album éponyme dans lequel leur reprise du classique de Screamin’Jay Hawkin « Suzie Q » fait un carton dans le hit parade américain pendant plus d’un an (ils reprennent aussi « I Put A Spell On You ») et leur étrange sonorité leur confère l’étiquette de « bayou-rock ». Ils assument complètement puisqu’ils sortent en 69 un album précisément appelé Bayou Country dans lequel le titre country folk « Proud Mary » sera repris par Ike & Tina et Elvis Presley. Creedence enchaîne alors concert sur concert, festival sur festival dont…Woodstock. Green River, sort fin 69, très bel album qui mélange parfaitement le rythm’n blues et blues rustique. En janvier 1970, Willy And The Poor Boys (toujours chez Fantasy) devient le troisième album du groupe à s’écouler à plus d’un million d’exemplaires !



Lookin' Out My Back Door (cliquez sur Play après avoir stopper la playlist en cours, à la fin de cet article) :



I Heard It Through The Grapevine


Une magnifique reprise de Proud Mary par Ike et Tina Turner



Un Best Of du groupe...peux pas trouver mieux!!! Du pur, du Revival, du CCR!!!
EXCELLENTE ECOUTE!!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eric 21/10/2008 02:06

Bravo pour ton site, FAN de Creedence depuis 68, j'ai assisté au seul concert qu'ils ont fait à Montreux en 73. Mais je veux témoigner sur ton blog du concert de John Fogerty auquel j'ai assisté à Paris en 2006.Du pure génie, je pensais voir un vieux rocker un peu usé, j'ai été complètement bluffé, une ambiance incroyable tout le monde debout pendant tout le concert et John Fogerty qui a joué non stop pendant près de 2 heures avec une pèche mon ami, et là je peux te dire que ça trichait pas, c'est comme si c'était ses premiers concerts, il s'éclatait vraiment et on voyait bien qu'il y prenait autant de plaisir que tous ceux qui étaient venus le voir.J'en rêve encore !!!!Si un concert est programé foncez y vous serez scotchés par tant de talent.Ce mec est un pur génie un dieu vivant du ROCK eh oui il en reste !!!!! 

Tonton 06/07/2008 14:51

De rien l'ami, je t'ai mis en lien!!!

fred-zibalo 06/07/2008 10:43

salut, excellent article et aussi groupe cultissime ! merci par ailleurs de m'avoir accueilli dans ta communauté... a + zib

Tonton 02/07/2008 20:28

C'est aussi mon père qui m'a fait connaître ce groupe, il me disait que lorsqu'il allait danser en boîte, ils en passaient toute la nuit du bon CCR...rare qu'aujourd'hui on ait ce son dans nos discothèques...sinon j'y serais souvent!!!

anitaa 02/07/2008 20:17

Ah toute mon enfance, mon père écoutait en boucle et j'adore moi aussi.ça sent la sueur et le poulet cajun :) , la bière, le sexe .A  écouter bien fort en roulant et en chantant à tue tête ou en faisant l'amour peut-être...