Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 22:37

Pat Garrett and Billy the Kid

Réalisé par Sam Peckinpah
Avec James Coburn, Kris Kristofferson, Bob Dylan, Richard Jaeckel, Kathy Jurado,Jason Robards, R.G. Armstrong, Luke Askew, John Beck, Jack Elam, Emilio Fernandez, L.Q. Jones, Slim Pickens, Charles Martin Smith, Harry Dean Stanton, Chill Wills
Scénario : Rudolph Wurlitzer
Musique : Bob Dylan
Photographie : John Coquillon
Montage : Roger Spottiswoode, Tony Zarraga

Une production MGM
USA - 122mn (1988) / 115mn (2005) - 1973

L'histoire
En 1881
, Pat Garrett (James Coburn) est nommé shérif du comté de Lincoln. Grand propriétaire terrien et homme fort de la région, Chisum lui demande de chasser William Bonney, un jeune hors-la-loi que l’on surnomme Billy the Kid (Kris Kristofferson). Pat se rend auprès de Billy qui n’est autre que son ami et lui conseille de fuir. Blessé dans son orgueil, Billy ne l’entend pas de cette oreille et reste dans le comté en compagnie de ses hommes de main. Pat et les sbires de Chisum prennent alors d’assaut la maison où le gang de Billy est réfugié. Après une fusillade meurtrière, Billy est menotté puis conduit en prison. Condamné à la pendaison, il trouve néanmoins le moyen de s’échapper après avoir abattu l’adjoint de Pat Garrett. Les politiciens et autres huiles de la région ordonnent alors à Garrett de retrouver et éliminer Billy. A contre cœur, Pat accepte sa mission et part sur les traces de son ami…





La bande annonce, cliquez sur Play (stoppez la playlist en cours à la fin de cet article, avant le visionnage, bande son du film)


Alors qu'il n'est pas à l'origine du projet, Sam Peckinpah, choisi par la MGM malgré sa réputation d'être incontrôlable, a conçu ce western comme une parabole épique derrière laquelle on reconnaît les Etats-Unis de l’ère Nixon tout comme l’époque depuis longtemps révolue de la conquête de l’Ouest. Toutefois, ce n’était pas seulement la critique de Peckinpah à l’égard des connivences entre l’état et le capital qui heurta à l’époque les studios de production. La MGM se préoccupait surtout de sortir le film le plus vite possible et à moindres frais.
Le différend commença dès le premier jour du tournage et se termina par une version raccourcie par les monteurs du studio à une durée de 90 minutes et qui fut un échec en salles. Il y eut ensuite une version rallongée de 16 minutes qui connut le succès.

Sam Peckinpah imposa Kris Kristofferson, alors connu comme chanteur folk, dans son premier grand rôle, et proposa à Bob Dylan le rôle d'Alias, personnage mystérieux, qui composa pour le film sa célèbre chanson Knocking on heaven's door.


"Knocking on heaven's door" par Bob Dylan...extraits du films (cliquez sur Play après avoir stoppé la playlist en cours à la fin de cet article)


Pat Garrett & Billy the Kid est un album de Bob Dylan, auteur-compositeur-interprète américain de folk-rock, sorti en 1973. Il s'agit de la bande originale du film de Sam Peckinpah Pat Garrett et Billy le Kid, dans lequel Dylan interprète le rôle d'Alias. L'album contient l'une de ses chansons les plus célèbres : Knockin' on Heaven's Door.








 La bande son par Bob Dylan :


Biographie de Billy The Kid

Légende du Far West américain, Billy The Kid a été détourné par le cinéma qui a fabriqué à partir de sa personne un mythe idéal pour les westerns sur pellicule. Après le décès successif de ses parents, Henry MacCarthy fuit l'autorité de son beau-père brutal en devenant cow-boy en Arizona. A peine âgé de 17 ans, il tue son premier homme. Recherché pour meurtre, il s'échappe au Nouveau-Mexique, où il se fait engager par un éleveur de chevaux. Il ne tarde pas à rejoindre le camp des 'Regulators', avec qui la guerre des ranchs fait rage au comté de Lincoln. De là part sa légende : Henry MacCarthy devient Billy The Kid, celui qui n'a pas froid aux yeux et qui s'en tire toujours, en échappant à une embuscade où la plupart de ses complices sont tués. Après avoir éliminé le chasseur de têtes Joe Grant, Billy The Kid se lie d'amitié avec Patrick Garrett. Mais suite à un diffèrent avec ce dernier, devenu Shérif, il s'enfuit. Rattrapé par la loi, sa pendaison imminente, The Kid n'a pas encore dit son dernier mot et réussit à s'échapper de prison. Mais il succombe à une balle en plein coeur tirée par Garrett. Enterré au cimetière de Fort Sumner, Billy The Kid ignorait que cinquante ans plus tard Hollywood s'emparerait de son histoire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tonton 30/07/2008 19:56

James Coburn, acteur incontournable dans les western spaghettis...quant à ce film "Pat Garrett..." il est pas mal, pas top top mais rien que de voir Bob Dylan dans ce film, ça vaut le coup d'oeil, la Bande son est superbe!!!

Genco22000 :0023: 28/07/2008 11:19

Ah, ok, là si on parle cinéma, je connais ...Super film .... et James Coburn grand acteur ... pour moi un de ses plus beau film far west, " il était une fois la révolution de Mr Sergio Leone !