Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 15:02

All Along The Watchtower
ALBUM  "JOHN WESLEY HARDING" - 1968


Ne cherchez plus le sens de ce texte, Dylan lui-même a avoué que l'histoire commençait par la fin de la chanson. La signification générale en est qu'il a tourné la page de la révolte contre la farce de la vie pour donner un nouveau sens à sa destinée. La tour de guet de la ville fortifiée doit être l'image de l'état moral de l'homme ou du corps politique. Le duo formé par le bouffon et le voleur sage est-il piégé ou exilé de la ville fortifiée de l'humanité? "La question est la réponse". Dans George Jackson, Dylan dira que certains d'entre nous sont prisonniers, d'autres gardiens, mais que ça ne change pas grand-chose. A cette date, il devait estimer que les hommes d'affaires buvaient ses gains et que critiques et auditeurs piétinaient son sol. Une introduction menaçante à la guitare, un chant et un climat résolument "Rock" pour un dialogue entre deux personnages archétypiques qui semblent être les esprits contradictoires de Dylan lui-même.

 


Jimi Hendrix tomba amoureux de cette chanson à la première écoute, et sa version fit beaucoup pour sa popularité. Dylan a reconnu s'en être inspiré lorsqu'il la joua en public en 1974 avec The Band, et il l'a jouée plus de mille fois depuis, en variant sans cesse les arrangements et le tempo. Un autre grand admirateur de Dylan, Neil Young, l'a mise à son répertoire en 1992 pour les trente ans de carrière de Bob Dylan, et continue à en faire une version tout aussi incendiaire que celle de Hendrix.

 

All Along the Watchtower Tout au long de la tour de guet
"There must be some way out of here," said the joker to the thief,
"There's too much confusion, I can't get no relief.
Businessmen, they drink my wine, plowmen dig my earth,
None of them along the line know what any of it is worth."
"Il doit y avoir un moyen de sortir d'ici", dit le bouffon au voleur,
"Il règne une trop grande confusion, je ne ressens aucun soulagement.
Les hommes d'affaires boivent mon vin, les laboureurs creusent ma terre,
Personne à l'horizon ne sait ce que tout cela vaut."
"No reason to get excited," the thief, he kindly spoke,
"There are many here among us who feel that life is but a joke.
But you and I, we've been through that, and this is not our fate,
So let us not talk falsely now, the hour is getting late."
"Aucune raison de s'énerver", répondit gentiment le voleur,
"Beaucoup ici parmi nous pensent que la vie n'est qu'une farce.
Mais, toi et moi, nous sommes passés par là, et ce n'est pas notre destin,
Alors, ne parlons plus à tort maintenant, il commence à se faire tard."
All along the watchtower, princes kept the view
While all the women came and went, barefoot servants, too.
Tout au long de la tour de guet, les princes continuaient à regarder
Tandis que toutes les femmes allaient et venaient, les serviteurs aux pieds nus, aussi.
Outside in the distance a wildcat did growl,
Two riders were approaching, the wind began to howl.
Dehors au loin un chat sauvage gronda,
Deux cavaliers approchaient, le vent commença à hurler.


Jimi Hendrix "All Along The Watchtower"  sur l'île de Wight
Cliquez sur Play afin de visionner la vidéo, stoppez la chanson en cours avant pour un meilleur visionnage


Le 17 mai 1968, Jimi Hendrix, Kathy Etchingston et Brian Jones sont invités à une fête des Beattles. Durant cette soirée, Paul McCartney l'invite à venir à la session qu'il produit demain pour son frêre McGear. Et, c'est durant cette session ou durant la fête qui a suivie que Jimi a entendu le nouvel album que venait de sortir Bob Dylan, "John Westley Harding". Alors que "All along the watchtower" passait, Jimi s'est écrié "je veux faire ça! je veux l'enregistrer!!". Bob Dylan était une grande source d'inspiration pour Jimi. Il aurait souhaité enregistrer aussi une autre chanson du même album, "I dreames I saw St.Augustine", mais il trouvait qu'elle était trop personnelle, que c'était une chanson à Bob et à personne d'autre.

"Tous ceux qui n'aiment pas Bob Dylan devraient lire les paroles de ses chansons. Elles sont pleines des joies et des tragédies de la vie. Je suis comme Dylan, aucun de nous deux ne chante comme normalement. Dès fois, je joue des chansons de Dylan, et elles me correspondent tellement que j'ai l'impression de les avoir écrites. J'ai le sentiment que Watchtower est une chanson que j'aurai pu écrire mais je suis sûr que je n'en serais jamais arrivé à bout. Je pense souvent à ça, en songeant à Dylan, je ne pourrais jamais écrire les mots qu'il arrive à sortir, mais j'aimerais bien qu'il m'aide, car j'ai des tonnes de chansons que je n'arrive pas à finir. Je pose juste quelques mots sur le papier et je n'arrive pas à aller plus loin. Mais maintenant, ça va mieux, j'ai un peu plus confiance en moi et je pense en finir quelques unes."


Le dimanche 21 juin, Kathy, Brian Jones et Linda Keith accompagnent l'Experience au studio Olympic pour accomplir leur mission. Noel ne joue pas la basse, il a envoyé chier tout le monde et il s'est installé de l'autre côté de la route, dans un pub. C'est Dave Manson qui le remplace et qui en profite pour rajouter une piste de guitare. La dernière tournée suédoise a pas mal dégradé les relations...

La chanson a été enregistrée en 4-pistes puis retransférée en 12-pistes au studio Record Plant. Jimi en profite pour remplacer la ligne de basse par la sienne. D'ailleurs, à ce propos, Mitch dit que Jimi est vraiment un excellent bassiste, il a le "toucher".

Durant les enregistrements, Eddie se rappelle: "A chaque fois qu'on jouait, il se mettait dans un coin, écoutait les enceintes et demandait 'Ca sonne bien? tout est OK? z'êtes sûr ??' et je disais 'Ouais Jimi! c'est super !!'.Et il répondait 'OK! mais n va en faire une autre'. On refaisait toujours une piste meilleure que la précédente et à la fin, on s'est retrouvé avec 6 ou 7 supers pistes de guitares et 5 ou 6 pistes de chants !!"

Bob Dylan a adoré la version de Jimi. C'est d'ailleurs elle qu'il joue chaque fois qu'il la fait, et à chaque fois qu'il la chante, il a l'impression de rendre un hommage à Hendrix...

Cette chanson (version Hendrix) est restée 9 mois dans les charts Américains, mais n'atteignant que la 20e place. C'est la meilleure performance d'un single de Jimi





 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sly 18/09/2008 22:58

y'a un autre gars qui étais très fort en reprise,...Kurt cobain, il pouvais reprendre un groupe quasi inconnu, the vaselines, et faire des tubes de leur chansson...et notamment sa reprise, de bowie, sur l'unplugged, un carton...mais bon c'est pas la periode de ton blog,...sinon je penssais au titre i can't explain des who, repris par led zep,...enfin je crois,...a j'oubliais fut un temp, ou j'adorai sheryl crow, elle a fait une super reprise de dylan sur un de ces albums, je sais plus qu'elle titrebon a plus

Tonton 18/09/2008 22:50

Tu me donnes des idées d'articles...même de thèmes, je devrais en crée un que pour les reprises...j'ai déjà commencé d'ailleurs avec "Me and Bobby McGee"...à méditer...pour les autres!!! Et c'est vrai que la version de Jeff Buckley est unique et bien différente de celle de Cohen, je partage ton avis sur la question en tout cas!!! Je préfère la sienne.

sly 18/09/2008 22:45

quoi with a little help from my friends c'est des beatles !!!!!Non je déconne,...je savais....on bien aussi hallelujah de cohen repris par jeff buckley...je préfère sa version...

Tonton 14/09/2008 18:40

Et oui un grand bonhomme ce Hendrix, une légende aujourd'hui et à jamais...une référence!!! On en oublierait presque que c'est Dylan qui a écrit cette chanson un peu comme Joe Cocker qui a repris à Woodstock le morceau des Beatles "With a little help from my friends"...les reprises sont parfois bien meilleures que les originales...et ce qui est beau, c'est que les auteurs le reconnaissent!!!

sly 12/09/2008 23:31

j'adore hendrix,...la plupart des gens le connaisse que par ce qu'il arrivais a joué de la guitare avec les dents,...Mais ce gars était biens plus que ça, un génie, un visionnaire,...un artiste un vrai...Et dire que c'est johnny, qu'i l'a fait venir en France pour la première fois,...