Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 18:30

Sorti en 2000, le film de Cameron Crowe nous fait vivre l'envers du décor d'une tournée du groupe Stillwater, a travers le regard d'un jeune journaliste de 15 ans. 1973, William Miller est un garçon de 15 ans dont la mère est un peu trop protectrice. Grand fan de rock, il va avoir l'opportunité de suivre en tournée un groupe dont la popularité monte, Stillwater, en tant que journaliste pour Rolling Stone Magazine, le plus grand magazine musical. Au cours de cette tournée, il va partager la magie, les excès, les rivalités, les bons et les mauvais côtés de la vie d'une rock star des 70's. Il va aussi entrer dans le monde des groupies rock, décrit avec sensibilité et nuances.

Dans ce film, Cameron Crowe narre non seulement le parcours initiatique du jeune pigiste (qu'il fut lui-même à l'époque, large part d'autobiographie), qui va véritablement passer de l'enfance au monde adulte, mûrir physiquement et mentalement, mais aussi l'histoire d'une époque charnière pour l'industrie musicale, quand la musique est passée d'un esprit purement artistique à une industrie de masse dirigée par l'argent.
Ce film est donc une parfaite introduction au monde rock des seventies. Il allie Sagesse, fraîcheur, et réalisme.




La Bande Annonce du film en version originale :





La bande son du film à l'écoute ci-dessous :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

olivier 27/11/2008 21:46

hey Tonton, je ne sais pas si tu connais le groupe Drive-By Truckers, mais ils on fait un sublime double-album en 2001 : Southern Rock Opera, qui a un peu la même ambiance que Almost Famous, car il retrace l'histoire des groupes de rock sudistes 70s vu des yeux d'un lycéen. Bref, c'est teinté de nostalgie, et c'est un vibrant hommage à Lynyrd Skynyrd!

Genco22000 :0023: 10/10/2008 17:45

Je ne  connais pas ?A découvrir pour moi !Allez, les recherches sur le net commencent pour moi !

En marge 10/10/2008 14:31

Efectivement super le blog du Sénor Cobra (j'étais déjà tombé dessus) : 70's et tous les reflets d'une guerre perdue d'avance... Quoique... Le temps est un grand maître, même s'il tue ses élèves, et aujourd'hui la victoire est peut-être au bout de nos utopies. Alors, "d'acodac" : VIVE LA CRISE et crisons tous bien ensemble!Pr réf au sujet des histoires que je raconte en radio (libre), voici comment c'était au coeur des 70's :http://en-marge.blog4ever.com/blog/lirarticle-164319-611324.htmlBonne écoute.

Tonton 10/10/2008 12:11

Hola todos,Je suis d'accord avec Sly (car c'est un com de Sly et non de moi Mr Bertaud), ce n'est pas un grand film, c'est assez divertissant c'est vrai sans être une pure merveille. Perso, je suis tombé dessus accidentellement aussi et c'est vrai que c'est un film de groupies + qu'autre chose avec quelques étiquettes sur les rocks stars, je dirais même un film d'ados mais la bande son est sympa!!! en gros ça se regarde...sans être transcendant.Quant aux magazines de musique, je suis d'accord aussi, perso je lis X Roads anciennement Crossroads et en général, ces magazines parlent du son qu'ils aiment et pas trop souvent le contraire mais depuis que je le lis, je découvre pleins de nouveaux artistes. Mais Rock and Folk ou le Rolling Stone ou les inrockuptibles sont populaires et ne parlent pas que de musique, je ne les achète pas. Les artistes commerciaux y sont présents et les autres pas trop...c'est la société (le commercial avant tout) qui veut ça aussi mais je vous conseille à vous deux X Roads (Indie, rock, folk, country, alternatif, blues...). J'ai découvert les Redwalls comme ça d'ailleurs (article précédent).Et c'est vrai Mr Bertaud, qu'il y a une évolution entre les années 60 et 70 puis 80, l'approche musicale, journalistique a changé...place au business, au gros business...l'industrie du disque a explosé et tout ce qui en est rattaché aussi...on s'est trompé de combat (trop concentré sur le profit, sur l'idéologie à l'américaine) à l'époque et on le paye aujourd'hui. Il y a un blog que vous devriez apprécier...en parlant de presse underground, de contre culture, c'est le Tréponème bleu pâle de Sénior Cobra : http://leoncobra.canalblog.com/ que je vous conseille de visionner, rendez lui visite, ça va dans la suite logique de ce que vous venez d'écirire Mr Bertaud et rien à voir avec la presse actuelle...forcément!!! Très underground!!!Et oui cette guerre idéologique de ces années nous pourrie le présent...la liberté d'entreprendre, de posséder v'là le combat...normal que c'est la crise aujourd'hui et vive la crise.

En marge 10/10/2008 02:59

Merci Tonton pr ce com en sensibilité.. Je ressens bien ce que t'évoque cette presse des 70's, mais le film me parait trop imager les choses - ça me semble caricatural, trop ds une idée de ce que cela a pu être. En fait, si les 60's ont été une décénie de découverte et d'ouverture (grace notament aux beatniks et au jazz de Frisco développés ds les 50's) ; les 70's étaient des années de guerre! La récupération qui donna ensuite lieu, ds les déplorables 80's, à la commercialisation tout azimut. La situation actuelle économique-écologique du monde résulte de LA DEFAITE de cette guerre 70's idéologique en Occident. Mais LE COMBAT n'a pas cessé ds l'underground de "la contre-culture" et maintenant que les défaillances du système se font jour... Est-il permis d'espérer quelque autre humanité tant rêvée il y a 40 ans???Bon, le film je le verrai surement accidentellement.A bientôt!