Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 11:38


Révoltés de voir le somptueux désert de l'Ouest défiguré par les grandes firmes industrielles, quatre insoumis décident d'entrer en lutte contre la 'Machine'. Un vétéran du Vietnam accroc à la bière et aux armes à feu, un chirurgien incendiaire entre deux âges, sa superbe maîtresse et un mormon, nostalgique et polygame commencent à détruire ponts, routes et voies ferrées qui balafrent le désert. Armés de simples clés à molettes - et de dynamite - ces héros écologistes vont devoir affronter les représentants de l'ordre et de la morale lancés à leur poursuite. Commence alors une longue traque dans le désert. Dénonciation cinglante du monde industriel moderne, hommage à la nature sauvage et hymne à la désobéissance civile, ce livre subversif est l'un des grands romans épiques de l'Ouest américain.

Ce classique, vendu à des millions d'exemplaires depuis sa parution au milieu des années 70, est devenu la bible d'une écologie militante et toujours pacifique... ou presque.

Edward Abbey(1927-1989), auteur d'une vingtaine de livres, est sans conteste le plus célèbre des écrivains de l'Ouest américain. Personnage emblématique et contestataire, il fut l'un des premiers représentants d'une prise de conscience écologique aux États-Unis. À sa mort, il demanda à être enterré dans le désert. Aujourd'hui encore, personne ne sait où se trouve sa tombe.

 


BIOGRAPHIE D'EDWARD ABBEY



Fils d'un fermier des Appalaches, Edward Paul Abbey grandit en Pennsylvanie avant de partir en 1944 pour un périple à pied dans l'Ouest, dans la région désertique des Four Corners, où naît son amour des grands espaces. Il obtient un master en philosophie de l'université de New Mexico avant de travailler à la fin des années 1950 comme ranger dans l'United States Park Service à Moab, Utah, et de se mettre à écrire. C'est ici qu'il rédige les pages de son journal, qui donneront son oeuvre devenue culte, 'Désert Solitaire : A Season in the Wilderness', publiée en 1968. Cette élégie, comme il l'appelle lui-même, est considérée comme l'un des classiques du 'Nature Writing', comparé au 'Walden' de Henry D. Thoreau. En 1975, Edward Abbey publie 'The Monkey Wrench Gang', satire symbolique sous forme de road movie dans laquelle une bande d'éco-guerriers sabote des projets de développement industriel. Controversé, le livre est néanmoins à l'origine de la création, en 1980, du groupe Earth First !, avocat de l'éco-sabotage ou 'Monkeywrenching', ainsi que de l'ouverture d'un dossier par le FBI sur Edward Abbey. Le 'Desert Anarchist' - ou ''Cactus Ed' - soutient également des causes plus conservatrices telle la National Rifle Association. Auteur d'une vingtaine de livres, Edward Abbey finit peu avant sa mort son dernier livre, 'Hayduke Lives !' (1989, 'Le Retour du gang de la clé à molette', 2007). Jim Harrison le considère comme l'un des plus grands écrivains de l'Ouest américain.

Edward Abbey: A Voice in the Wilderness

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tonton 16/10/2008 16:39

Et ça le pire, c'est qu'aujourd'hui pas grand monde ne s'en rend compte, nous sommes bien fichés et depuis longtemps, encadrés, asservis, surveillés, nos libertés sont de plus en plus restreintes, la liberté égalité fraternité c'est désormais pour les livres d'histoire (on en a encore d'ailleurs, on va pas s'en plaindre), les médias contrôlent nos esprits et eux sont contrôlés par un maniaque facho à la tête de notre soi disante république......perso en 1984, je devais surement écouter du Dead dans le vieux radio cassette de la R5 verte de mon père entrain de me battre avec ma couche culotte qui m'empêchait de chier en toute liberté!!!...valait mieux d'un autre côté car mon père a encore la larme à l'oeil quand on lui reparle de cette vieille R5 où il a eu du mal à faire rentrer ma mère pour l'emmener à la clinique afin d'accoucher du bucheron que je suis devenu aujourd'hui...j'ai vécu les années 80 à ras le sol...J'irais écouter ce récit en lien!!! merci Mr Bertaud!!!

En marge 16/10/2008 16:09

Quand j'ai lu 1984, c'était bien avant 84 ; et arrivé en 84, rien de ce que racontait Orwell n'avait VISIBLEMENT cours... Sauf que, INVISIBLEMENT, nous étions en plein dedans sans vraiment pouvoir s'en rendre compte. Et aujourd'hui, ce 1984 fait référence : celà fait 24 ans que l'on est dedans (à petit feu)...En 84, j'étais là :http://en-marge.blog4ever.com/blog/lirarticle-164319-740471.html

Tonton 16/10/2008 13:54

Hummm j'avoue intéressant, j'ai lu un Philip K.Dick (Confession d'un barjo je crois, un truc dans le genre, le seul bouquin qu'il ait écrit et qui n'est pas de la SF) mais jamais ceux que tu cites. La Transmigration a l'air pas mal, de Timothy Archer. Je note cela sur ma liste de bouquins à acheter. Merci pour ces conseils de livres Mr Bertaud!!!Après il y a le 1984 de George Orwell mais là je pense que tu l'as lu, incontournable ce bouquin!!!

En marge 16/10/2008 13:09

Ds le genre S-F, un maître : Philip K Dick. Ecrivain américain très prolifique, mort encore jeune (52). Avec lui, on entre par le San-Francisco de l'époque ds une foule de questions existentielles.En ce sens, 2 livres que je conseille absolument :SIVA (Système Intelligent Vivant Agissant).La transmigration de Timothy Archer (son dernier ouvrage) dont extrait : "Barefoot tient ses séminaires sur sa péniche à Sausalito. Cela coûte 100$ pour comprendre les raisons de notre présence sur cette terre. On vous offre aussi un sandwich, mais je n'avais pas faim ce jour-là. John Lennon venait de se faire tuer et je crois savoir pourquoi nous sommes sur cette terre. C'est pour découvrir que ce que vous aimez le plus vous sera enlevé, sans doute à cause d'une erreur en haut lieu plutôt qu'à titre délibéré."

Tonton 14/10/2008 21:24

Cliquez sur ce lien et découvrez ce bouquin dont je vous parlais dans le com précédent :http://www.cecilialit.org/index.php?2005/09/18/44-globalia-de-jean-christophe-rufin-folio