Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 07:44

Dennis Hopper et le Nouvel Hollywood
Lieu :

Cinémathèque française - Paris
Dates : du 15 Octobre 2008 au 19 Janvier 2009


Présentation


Icône de l'underground artistique californien et du Nouvel Hollywood, Dennis Hopper reste depuis quarante ans une figure incontournable des contre-cultures les plus radicales de la Côte ouest des Etats-Unis. Le succès d''Easy Rider', film atypique et novateur dont il est le réalisateur et l'interprète, révèle l'émergence d'une nouvelle vague hippie dans un cinéma américain en crise. Parallèlement, il fréquente, photographie, filme tous ceux qui participent à ce grand soulèvement artistico-politique. A partir de nombreux extraits vidéo, des photographies et créations d'Hopper et de sa riche collection particulière (Edward Ruscha, Andy Warhol, Robert Rauschenberg, Jean-Michel Basquiat, Viggo Mortensen.. .), l'exposition retrace les paradoxes de l'art américain depuis les années 1950. Celui d'un pays en mutation qui passe de la pop culture à la subculture des banlieues, du psychédélisme aux action paintings, de la rébellion au désenchantement. Avec, à l'époque comme aujourd' hui, Dennis Hopper dans le rôle principal.

Informations complémentaires

A patir de 7 euros - Du lundi au samedi de 12h à 19h, nocturne le jeudi jusqu’à 22h. Dimanche de 10h à 20h. La Cinémathèque française, 51 rue de Bercy 75012 Paris - Renseignements : 01.71.19.33.66


Parcours de l'exposition

Cette exposition, qui met la Cinémathèque française à l’heure américaine, fonctionne sur l’idée de transversalité.
Dennis Hopper en est à la fois le héros et le fil rouge.

Elle est construite à partir de nombreux extraits vidéo, de plans inédits de Dennis Hopper aujourd’hui à Los Angeles, d’archives rares (provenant de fonds privés, de la Cinémathèque française ou des archives de la Warner Bros), et évidemment de ses photographies et créations at large (billboards géants, sculptures imposantes).

L’originalité de ce projet étant d’y adjoindre des oeuvres provenant de la collection privée de Dennis Hopper, qui réunit aujourd’hui des oeuvres emblématiques de l’art contemporain : Warhol, Basquiat, Ruscha, Salle, Rauschenberg, Herms, Berman…

Ces oeuvres ré sonnent en écho avec la pratique artistique et cinématographique d’Hopper lui-même. C’est la raison pour laquelle nous les avons choisies. Au-delà de leur beauté intrinsèque et de leur originalité, elles ouvrent des espaces de réflexion permettant de dessiner un parcours fait de multiples (et parfois secrètes) connections.

L'exposition est conçue en cinq étapes, non chronologiques. Hollywood en est la rime, le sésame, un motfantasme
recouvrant plusieurs réalités.

Hollywood est un nom qui bouge.

Chacun cherche à se l'approprier, comme l'explique Mike Davis dans son essai "Au-delà de Blade Runner. Los Angeles et l’imagination du désastre" (Éditions Allia, 2006). Autant un rêve qu'un cauchemar, une industrie qu'une mythologie. Un mot inscrit en lettres géantes au sommet d’une colline, mais dont la signification avec le temps n’a cessé de se t ransformer, au point de devenir opaque. Faisant passer la ville de la pop culture à la subculture des banlieues, du psychédélisme aux action paintings, de la rébellion au désenchantement.


 

Dennis Hopper nous parle de cette exposition qui débute demain!!! ...traduit en français :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tonton 16/10/2008 09:44

C'est du Sly mais c'est tout à fait ça!!! Excellement résumé, bon film et malaise grandissant déjà dans cette amérique profonde...Du bon Hopper en effet!!!

En marge 16/10/2008 00:53

Cinéaste exceptionnel et très bon acteur. Hopper, c du top!

sly 14/10/2008 22:54

merci tonton, pour l'info

sly 14/10/2008 22:53

j'ai, vu ce film, il y a pas mal de temp,...ce film, incarne la liberté, prise par les deux principaux protagonistes,...en route, vers l'inconnu, l'insousciance,...On, se fout de tout, et on avance,...La scène finale, est vraiment poignante,...Elle simbolise, bien une époque ou tout n'étais que folie, et absurdité,...L'amérique profonde, qui détestais, ces hippies, et ces vagabonds...Il y a vraiment quelque chose de très profond dans ce film,... mais on a vraiment du mal a le percevoir, par ce que c'est quelque chose que l'on ne perçoit pas toujours, la folie humaine,...Le rejet de l'autre, l'anticonformisme,...les codes, et la normalité, que l'on nous inflige,...Alors, qu'a la base on ne sais même pas pourquoi ce monde éxiste,...c'est du sly, cherché pas,...bye

Tonton 14/10/2008 22:43

Incontournable ce film!!! En attendant remember un p'tit article (de ce blog sur le film) avec la bande son en cliquant sur ce lien : http://jerryroad.over-blog.com/article-18658969.htmlBorn to be wiiiillllld...et oui!!!