Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 16:43
Connaissez-vous Paul Krugman? Oui, non?
Et bien figurez-vous que cet homme vient de se voir attribuer le prix Nobel d'Economie de l'année 2008.

Et oui, l'économie est bien le thème actuel en ce moment...la crise...les Etats qui te trouvent des milliards qui viennent de je ne sais où... alors qu'il n'y a pas d'argent dans les caisses pour favoriser les plus démunis de notre société à l'échelle nationale et bien sûr internationale (qui de surcroît sont les plus asservis car pas trop le choix pour vivre)...et puis entre nous on s'en contre fout bien de la pauvreté dans le monde...et des délaissés du système car tant que les riches s'en mettent plein les fouilles...tout va bien (par contre panique quand ils perdent de l'argent)!!!

Faire de l'interventionisme lorsque les banques morflent (et ça, elles l'ont bien cherché à vouloir spéculer à l'aveuglette pour faire de la tune à tout va pour une minorité de la population mondiale) alors que le maître mot depuis des années c'est le libéralisme économique et non social (faut pas tout mélanger, hein bien sûr!!!)...

...bref il existe encore des prix nobel pour ceux qui ont tout compris ou justement qui n'ont rien compris mais bon faut bien donner des prix aux têtes pensantes (qui pensent au final que pour leur gueule et qui s'amusent à exister pour le plaisir de notre société matérialiste, de consommation, d'élite, de prestige et de conformisme)...ah putain c'est beau tout ça...

...bon y a un gars, je vous dis, qui vient de remporter ce prix mais attention, y a quelques mois de ça, alors qu'il ne savait pas qu'il allait être couronné de ce merveilleur trophée si cher à notre société, a dit un truc...je dirais même a fait une allusion qui ne pouvait échapper à votre Tonton...

...il s'agit de Paul Krugman, le nouveau prix nobel d'Economie 2008 (ce terme "économie" commence à me foutre la nausée à force de l'employer ici) mais lisez un peu les lignes qui suivent car il nous parle de numérique, de distribution gratuite de la propriété intellectuelle...et vous allez me dire : quel rapport avec ce blog (y en a un gros même, vouq allez voir) et avec la crise (bah rien y a pas que la crise boursière bordel)? Eh bien lisez jusqu'au bout...



"Dans un éditorial du New York Times publié le 6 juin 2008, le nouveau prix Nobel donnait raison aux "gourous technologiques des années 1990", qui estimaient qu'avec le numérique, "quel que soit le produit (logiciel, livres, musique, films), le coût de la création devra être récupéré indirectement". Il cite ainsi la journaliste et entrepeneur Esther Dyson, qui avait prédit en 1994 que les entreprises à l'avenir devraient "distribuer gratuitement la propriété intellectuelle pour vendre des services et des relations".


"Octet après octet, tout ce qui peut-être numérisé sera numérisé, rendant la propriété intellectuelle toujours plus facile à copier et toujours plus difficile à vendre plus cher qu'un prix nominal. Et nous devrons trouver les modèles économiques et les modèles d'affaires qui prennent cette réalité en compte".


Il conclut en référence au groupe Grateful Dead, qui avait été pionniers en incitant leurs fans à copier des cassettes audio parce qu'ils avaient réalisé que plus ils avaient de fans, plus ils vendaient de produits dérivés et de places de concerts. "Tout ça n'arrivera pas immédiatement. Mais sur le long terme, nous serons tous des Grateful Dead", prédit l'économiste."


...bon voilà...alors à votre avis,ce mecton est-il un Deadhead (grand fan de Grateful Dead) ou un avorton qui dit que le Grateful Dead avait déjà tout compris avant tout le monde...aaahhhh je verrais bien Jerry prix Nobel moi tiens!!!



Allez pour la route voici une vidéo du Dead avec "Casey Jones"...bonne bourre à tous et bonne crise!!!


Bon sinon, il paraîtrait que le Grateful Dead a tapé sa reformation pour un concert de soutien à Barack Obama le 13 octobre (y a pas si longtemps tiens!!!) et qu'il parlerait d'une tournée en 2009...à suivre!!!



Partager cet article

Repost 0

commentaires

En marge 17/10/2008 00:18

@sly@ Yes : La (contre) culture, c sacré!

sly 16/10/2008 20:41

L'imbécile heureux, mélange création artistique et profit,...C'est avec ce genre, de théorie, que l'on a plus que des films de merde, des musiques de merde et des livres de merde, et j'en passe,...Qu'il fasse du profit, avec le reste mais pas avec la culture, c'est sacrée,...

En marge 16/10/2008 12:43

Suite au bon exemple de cette bonne Dame Ginette, on comprend mieux l'imbecilité VOLONTAIRE du système.En attendant, la diabolicité du système nous démontre que la seule loi en vigueur c l'esclavage. Hééé ouiiis - qui c qui va payer le train de vie du pognon? Et il vit bien le pognon!

Olivier 16/10/2008 11:44

Ha bah ça c'est une info qui tombe bien! Je suis en première année de prépa à l'INSA de Rennes, et on devait choisir un thème d'exposé pour la matière appelée "culture et communication" (sensée nous apprendre à bien parler). J'ai choisi : le libre partage de toute forme d'art (musique, films, arts graphiques...) en honneur bien sûr à l'esprit de partage des années hippies^^Donc cette info m'intéresse particulièrement! Merci Tonton!PS : bientot de nouvelles chansons sur le myspace, cette fois ci avec mon nouveau groupe, plutot influences Hendrix, Led Zep (et je vais essayer d'injecter du quicksilver messenger service là dedans^^)

Tonton 16/10/2008 10:20

Tiens, j'ai trouvé ceci ce matin dans ma boîte mail au taf...*Crise des subprimes: une explication très simple pour ceux qui essayent encore de comprendre*Alors voilà, Mme. Ginette a une buvette à Bertincourt, dans le Pas de Calais. Pour augmenter ses ventes, elle décide de faire crédit à ses fidèles clients, tous alcooliques, presque tous au chômage de longue durée. Vu qu'elle vend à crédit, Mme. Ginette voit augmenter sa fréquentation et, en plus, peut augmenter un peu les prix de base du "calva" et du ballon de rouge.Le jeune et dynamique directeur de l ' agence bancaire locale, quant à lui, pense que les "ardoises" du troquet constituent, après tout, des actifs recouvrables, et commence à faire crédit à Mme. Ginette, ayant les dettes des ivrognes comme garantie.Au siège de la banque, des traders avisés transforment ces actifs recouvrables en CDO, CMO, SICAV, SAMU, OVNI, SOS et autres sigles financiers imbitables.Ces instruments financiers servent ensuite de levier au marché actionnaire et conduisent, au NYSE, à la City de Londres, au Bourses de Francfort et de Paris, etc., à des opérations de dérivés dont les garanties sont totalement inconnues de tous (c.à.d., les ardoises des ivrognes de Mme Ginette).Ces "dérivés" sont alors négociés pendant des années comme s'il s'agissait de titres très solides et sérieux sur les marchés financiers de 80 pays, jusqu'au jour où quelqu'un se rend compte que les alcoolos du troquet de Bertincourt n'ont pas un rond pour payer leurs dettes.La buvette de Mme. Ginette fait faillite.Et le monde entier l'a dans le cul....