Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 09:57

Canned Heat est un groupe de blues-rock américain formé en 1965. Ses plus grands succès ont été “On The Road Again” en 1968 et “Going Up The Country” en 1969.

Le groupe, toujours en activité de nos jours, a participé activement à la vague du blues revival à la fin des années 60.

Canned Heat est le fruit de la rencontre à Los Angeles de deux grands amateurs de blues : le chanteur Bob Hite et le guitariste Alan Wilson.  Hite The Bear (en référence à sa forte corpulence) et Wilson The Owl, Blind Owl (pour sa mauvaise vue) sont rejoints par le guitariste Henry Vestine (surnommé Sunflower, et ancien membre des Mothers of Invention de Frank Zappa), le bassiste Larry "The Mole" Taylor (musicien de studio ayant joué avec Jerry Lee Lewis, plusieurs fois bassiste de studio et de scène pour Tom Waits et The Monkees) et le batteur Frank Cook.


Le groupe tire son nom d'un vieux blues de Tommy Johnson intitulé Canned Heat Blues, écrit en 1928.

 Le Canned Heat était une boîte de conserve qui contenait de l'alcool quasiment pur utilisé comme produit de ménage. En pleine prohibition, les plus démunis en tiraient une boisson hautement toxique. Tommy Johnson est d'ailleurs décédé d'empoisonnement par consommation du produit.




Canned Heat - On the road again
Cliquez sur Play afin de visionner la vidéo, stoppez la plalist en cours à la fin de cet article pour un meilleur visionnage




Alternant entre blues, rock, boogie, reprenant de vieux standards du blues, le groupe enregistre en 1967 son premier album, simplement intitulé Canned Heat.

La sortie de cet album, peu avant le passage remarqué du groupe au
festival de Monterey, n'a qu'un succès mitigé. En revanche, le deuxième album , titré "Boogie With Canned Heat", connaît un vrai succès. On y retrouve le classique On The Road Again, devenu l'un des morceaux les plus fameux de l'histoire du rock. Alors que le chanteur habituel du groupe est Bob Hite, c'est Alan Wilson qui chante sur ce titre. Sa voix haute, fragile et légèrement étouffée, le rend immédiatement identifiable. Sur cet album , Cook est remplacé à la batterie par Fito de la Parra qui avait joué avec Los Sinners, Los Hooligans, The Platters, The Shirelles, T-Bone Walker et Etta James.

 

 


Canned Heat - Rollin' and Tumblin' Monterey Pop 1967
Cliquez sur Play afin de visionner la vidéo, stoppez la plalist en cours à la fin de cet article pour un meilleur visionnage

 




En
1969, Canned Heat poursuit sur sa lancée avec le double album Living The Blues. Il contient notamment le remarquable Going Up The Country (à nouveau chanté par Alan Wilson), immortalisé dans le film officiel du festival de Woodstock, où le groupe se produit durant l'été (la version live de Going Up The Country figure sur la bande originale du film). Ce morceau a aussi été utilisé dans la publicité "Renault Espace", qui met en scène un personnage de bande dessinée s'évadant vers la montagne.



Canned Heat - Going Up The Country...souvenez-vous Woodstock 1969...
Cliquez sur Play afin de visionner la vidéo, stoppez la plalist en cours à la fin de cet article pour un meilleur visionnage

 


 
En 1970, Canned Heat sort son quatrième album, intitulé Future Blues puis enregistre dans la foulée Hooker'n'Heat, avec le revenant John Lee Hooker. C'est le dernier album du groupe dans sa forme d'origine. Le 3 septembre 1970, Alan Wilson est retrouvé mort dans la maison de Bob Hite d'une overdose de somnifères. On parlera de suicide, sans que les circonstances du décès ne soient jamais véritablement élucidées.

Canned Heat poursuit néanmoins son existence, en multipliant les tournées. Le 5 avril 1981, le groupe connaît un nouveau drame avec la disparition de Bob Hite. Sombrant dans une phase auto-destructrice avec la disparition d'Alan et l'engouement populaire pour les discothèques, Bob Hite tenta de prendre une ampoule d'héroïne (qu'il n'avait jamais essayé) qui, cumulée aux autres drogues a causé sa mort par overdose après un concert. Fito était présent, et l'avait pourtant mis en garde.


Le 20 octobre 1997, Henry Vestine est mort à Paris après une tournée européenne. Bien qu'il ait été le plus drogué de tous les membres, et peut-être même de toute l'histoire du Blues, ce sont l'alcool et le tabac qui l'ont tué.

Pour Canned Heat, l'alcool fort et les drogues dures sont interdits au sein du groupe. Ceux-ci ont toujours provoqué des changements de musiciens dans le "Line-Up". Henri n'a fait qu'aller et venir...

En dépit de ces décès prématurés et tendances assorties de musical, Canned Heat a survécu sous la conduite de Fito de la Parra (photo de gauche).





Un Best Of de Canned Heat à l'écoute ci dessous :


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

holistique 22/01/2009 16:39

J'aime beaucoup ton blog, l'atmosphère, la mine d'informations, les liens, riche tout ça !

En marge 12/12/2008 00:56

Yeah! On the road again-again 4 ever...