Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 10:39

Y a deux jours de ça, samedi dernier, Leonard Cohen passait par Madrid dans le cadre de sa "tournée portefeuille" comme disent certains... Je n'y suis pas allé et depuis ce jour, on ne me cesse de me répéter :
"quelle énorme erreur de ne pas être venu, ce concert valait vraiment le coup"...
...car apparemment, Papy Cohen a éclaboussé de toute sa classe le palais des sports de la capitale ibérique. Il s'est permis + de 3h de concert...à 75 ans!!! La Buletita, elle, grande fan qu'elle est, y est allée, elle en a encore la chair de poules et n'arrête pas de fredonner l'air de l'une de ses chansons préférées..."Chelsea Hotel". Cette chanson écrite par Leonard parle de sa courte relation qu'il eut dans cet hotel de New York avec Janis Joplin...les paroles et la traduction de ce morceau (à l'écoute actuellement) vous attendent à la suite de cet article...
Cet hotel existe bien et de nombreux écrivains, intellectuels, acteurs, réalisateurs, musiciens, peintres...y ont séjourné et certains y ont vécu durant de longues années, d'autres y sont morts...la liste est longue de ces personnalités... qui sont passées au Chelsea Hotel (Twain, Kerouac...qui y écrivit "Sur la route", Ginsberg, Burroughs, Bukowski...Stanley Kubrick, Denis Hopper, Uma Thurman, Jane Fonda...Edith Piaf, Jimi Hendrix, Joni Mitchell, Bob Dylan, Tom Waits, The Ramones, Janis Joplin, Leonard Cohen...) Andy Warhol y a tourné un film avec comme actrices, certaines pensionnaires de l'hotel...Il existe de nombreuses anecdotes...et surtout de nombreuses chansons sur ce lieu mythique!!!

Aaaaah Leonard...sacré veinard...

VIDEO SUR LE CHELSEA HOTEL, cliquez sur l'image ci-dessous pour lire la vidéo :


L’Hotel Chelsea est un hôtel situé dans le quartier de Chelsea sur l'île de Manhattan à New York, au 222 West de la 23e rue, entre la 7e et la 8e Avenue. Construit en 1883, l'hôtel est donc connu pour les artistes qui y séjournaient, parfois pendant plusieurs années.

Le bâtiment abritant l'Hotel Chelsea est construit en 1883 et habité dès l'année suivante, dans une rue située à l'époque dans le quartier des théâtres. Il est l'une des premières coopératives d'habitation privée mais des difficultés économiques et le déplacement des théâtres entraînent la banqueroute de cette dernière.

En 1905, le bâtiment accueille un hôtel qui héberge surtout des personnes pour des séjours longs. Il est dès ses débuts un centre important pour la vie artistique new-yorkaise. Stanley Bard, qui prend la succession de son père en 1955 à la tête de l'hôtel (il le dirigeait depuis 1939) était ainsi connu pour héberger gratuitement de nombreux artistes, parfois pendant plusieurs années. Milos Forman loge ainsi à titre gracieux dans l'hôtel durant les deux années qui suivent son arrivée aux États-Unis, avant de connaître le succès.




En pleine vague hippie, Jean-Claude Carrière décrit ainsi l'hôtel où il arrive en 1968 pour y rejoindre Milos Forman :

« Milos m'a demandé de le rejoindre au déjà légendaire Chelsea Hotel, où il m'a réservé une chambre. [...] Bâtiment ancien, en mauvais état, aux chambres cependant spacieuses. Les dessus de lit sont râpés, avec une odeur de poussière qui n'appartient qu'à cet hôtel. [...] Le Chelsea Hotel dégage une odeur très particulière, que les amateurs reconnaissent vite, une odeur d'usé, de presque moisi, de marécage urbain, pas forcément désagréable. Une absence d'air, peut-être ce qu'on appelle des remugles.
 
[...]

A chaque étage, en face de l'ascenseur, une ouverture obscure dans le mur. A l'intérieur, on distingue tout un entrelacement de câbles électriques de couleur noire. En face de l'ouverture, sur le palier, un ventilateur tourne en permanence. Il est là pour rafraîchir les câbles, qui sans cela s'échaufferaient trop vite. A partir du printemps, quand on arrête le chauffage, on range aussi les ventilateurs. L'installation parait dater des années 1920, ou 1930. »


La population, particulièrement pittoresque, qui habitait l'hôtel à cette époque, n'a pas échappé au réalisateur :

 
« Le Chelsea attirait, comme une grotte féerique, des personnages venus de tous les mondes. Une femme réalisatrice, dont le nom m'a échappé, vivait au dernier étage dans un petit appartement où des serpents tropicaux se tordaient lentement dans des vitrines. Elle élevait aussi des iguanes et des varans, reptiles antiques appelés à la rescousse de la nouveauté.


Nous y avons connu de doux retraités et des hurleurs, des prophètes, des silencieux, des anonymes parlant une langue inconnue et même un gourou indien à la barbe grise. »

Milos Forman (photo ci-dessous) :


En 1977, l'Hotel Chelsea est inscrit au National Register of Historic Places. Il est le premier à être inscrit par la ville de New-York sur la liste des bâtiments à préserver pour leur intérêt historique et culturel.

ANECDOTES SUR L'HOTEL ET SES RESIDENTS :

 - Certains rescapés du Titanic y ont séjourné, l'hôtel étant situé près du dock où le paquebot devait accoster.

- Jack Kerouac y écrivit "Sur la route"

- Le peintre Alphaeus Cole y a vécu 35 ans avant d'y mourir en 1988 à l'âge de 112 ans (il était à l'époque le doyen des États-Unis).

- Arthur C.Clarke y écrivit "2001, l'odyssée de l'espace"

- Charles James, l'un des premiers grands couturiers américain y a vécu de 1964 jusqu'à sa mort d'une pneumonie en 1978.

- Nancy Spungen, compagne de Sid Vicious, a été retrouvé morte le 12 octobre 1978 dans la chambre 100.

Dylan Thomas y mourut d'alcoolisme le 4 novembre 1953 (deux jours avant il déclarait J'ai bu dix-huit whiskies de suite, je crois que c'est mon record)


Joni Mitchell (photo ci-dessus)

De nombreuses chansons ont vu le jour, qui ont pour thème le Chelsea Hotel dont :

 - Chelsea Morning de Joni Mitchell sur l'album Clouds. L'expression désignerait, selon Jean-Claude Carrière, la pratique consistant pour les filles, durant les années hippies, à s'introduire subrepticement dans une chambre au petit matin pour séduire l'homme y résidant. Chelsea Clinton, la fille de Bill et Hillary Clinton a été nommé d'après cette chanson qui tire elle-même son nom de l'hôtel.

- Sara de Bob Dylan, sur l'album Desire qui évoque « Staying up for days in the Chelsea Hotel, writing "Sad-Eyed Lady of the Lowlands" for you ».

- Third Week in the Chelsea de Jefferson Airplane sur l'album Bark (le guitariste Jorma Kaukonen y évoque ses sentiments alors qu'il se prépare à quitter le groupe)

- L'hôtel est probablement évoqué dans la chanson de Grateful Dead Stella Blue (1970) de Robert Hunter et Jerry Garcia. Hunter logeait dans l'hôtel quand il écrivit cette chanson qui dit, "I've stayed in every blue-light cheap hotel."

- The Libertines a enregistré la plupart des Babyshambles Sessions lors de leur séjour à l'Hotel Chelsea en 2003. Pete Doherty donna les enregistrements à un fan après avoir laissé un message pour que quelqu'un l'aide à mettre ses chansons gratuitement sur Internet.

 

Chelsea Hotel de Leonard Cohen 



I remember you well in the Chelsea Hotel   
Je me souviens bien de toi à l'hôtel Chelsea
You were talking so brave and so free   
Tes paroles étaient si courageuses et si libres
Giving me head on the unmade bed   
Tu me faisais une pipe sur le lit défait
While a limousine waited in the street.   
Pendant qu'une limousine attendait dans la rue.
Those were the reasons, that was New York,   
C'était comme ça, c'était New York
We were running for the money and the flesh.   
On courrait après l'argent et la chair.
That was called love for the workers in song,   
Ca s'appelait l'amour pour les ouvriers de la chanson
Probably still is for those of them left.   
Ceux qui restent l'appellent sûrement toujours ainsi.
 
[Chorus]    [Refrain]

But you went away, didn't you babe,   
Mais tu es partie, n'est-ce pas (baby)
You just turned your back on the crowd.   
Tu as simplement tourné le dos à la foule
You got away, I never once heard you say   
Tu es partie, jamais je ne t'ai entendue dire
?I need you, I don't need you? x2   
" J'ai besoin de toi, je n'ai pas besoin de toi " x2
And all that jiving around.   
Et toutes ces conneries"
 
I remember you well in the Chelsea Hotel   
Je me souviens bien de toi à l'hôtel Chelsea
You were famous, your heart was a legend.   
Tu étais célèbre, ton coeur une légende.
You told me again you preferred handsome men,   
Tu me répétais que tu préférais les hommes beaux,
But for me you would make an exeption.   
Mais que pour moi tu ferais une exception.
And then clenching your fists for the ones like us   
Et puis, serrant les poignets pour tous ceux qui comme nous
Who are oppressed by the figures of beauty   
Sont obsédés par la (notion de) beauté
You fixed yourself, you said ?Well, never mind,   
Tu t'es shootée, tu as dit : " finalement, on s'en fout,
We are ugly, but we have the music?.   
On est moche, mais on a la musique? "
 
[Chorus]    [Refrain]
 
I don't mean to suggest that I loved you the best   
Je ne veux pas dire que c'est toi que j'aimais le plus,
I can't keep track of each fallen robin.   
Je ne peux pas tenir compte de chaque rossignol qui tombe.
I remember you well In the Chelsea Hotel,   
Je me souviens bien de toi à l'hôtel Chelsea,
That's all, I don't think of you that often?   
C'est tout, (et d'ailleurs) je ne pense pas vraiment souvent à toi?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anitaa 10/11/2009 18:32


j'adore cette chanson !


jm 26/09/2009 11:53


un grand merci pour cet article
et cette merveilleuse chanson
J'adore cet endroit
j'y ai passé une soirée il y a deux ans
et écrit ce poème

Chelsea
une vieille femme
avec des bottes en caoutchouc
une vieille asiatique
avec des milliers de sacs en plastique
assise sur un banc
dans le hall

devant
c'est la nuit
des ombres filent comme des fléchettes
vers la Huitième Avenue
et je suis de celles là




pier paolo 20/09/2009 19:05

led zep au chateau marmonthttp://www.rollogrady.org/oldfilez/04/led-zeppelin-chateau-marmont-1.jpgl'ad lib club était le repaire des beatles jusqu'en 66 :http://entertainment.timesonline.co.uk/tol/arts_and_entertainment/music/beatles/article6820765.ece

En marge 17/09/2009 00:43

Pourquoi pas... Je crois que je n'ai encore trop rien d'écrit là-dessus.

En marge 16/09/2009 11:01

A propos de lieux historiques - un de ces 4, Tonton pourrait aussi ns faire visiter Kritiana à Copenhague. J'y ai passé un moment au printemps 1980.

Tonton 17/09/2009 00:29


Ok avec plaisir senior!!! ...ça sera une bonne occasion pour nous conter ce printemps 80 à Copenhague!!!