Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 11:19

Are You Ready?
ALBUM : "SAVED" - 1980

Dans la continuité de la reconversion chrétienne du Zim, annoncé avec l'inégale Slow Train Coming, Saved est l'album qui fait entrer Dylan dans la pire de ses périodes.

Les relations entre musique et religion n'ont jamais été très simples et Dylan n'arrange rien. Lui qui avait tellement renié l'étiquette de "prophète" qu'on lui collait dans les sixties, il nous tend désormais le bâton pour le battre. Comme l'indique le titre et l'immonde pochette, c'est la foi qui nous sauvera. Et Dylan s'efforce de nous le prouver avec neufs nouvelles chansons, tournant essentiellement autour du Tout-Puissant et de ses vertus. Le tout enrobé d'une couche de gospel. Dans cet espèce d'enthousiasme fanatique, Dylan déclame qu'il a été sauvé par le sang de l'agneau et qu'il est heureux maintenant.
Le Zim s'envolerait-il un peu trop haut avec cet album?
Et puis après quarante minutes de souffrance, tout se termine par l'apocalypse.
 "Are You Ready?" demande Dylan...

 

Are You Ready?

Etes-vous prêts?

Are you ready, are you ready?
Are you ready, are you ready?

Etes-vous prêts, êtes-vous prêts?
Etes-vous prêts, êtes-vous prêts?

Are you ready to meet Jesus?
Are you where you ought to be?
Will He know you when He sees you
Or will He say, "Depart from Me"?

Etes-vous prêts à rencontrer Jésus?
Etes-vous là où vous devriez être?
Vous reconnaîtra-t-Il lorsqu'il vous verra
Ou dira-t-il : "Ecarte-toi de moi"?

Are you ready, hope you're ready.
Am I ready, am I ready?
Am I ready, am I ready?

Etes-vous prêts, j'espère que vous êtes prêts.
Suis-je prêt, suis-je prêt?
Suis-je prêt, suis-je prêt?

Am I ready to lay down my life for the brethren
And to take up my cross?
Have I surrendered to the will of God
Or am I still acting like the boss?

Am I ready, hope I'm ready.

Suis-je prêt à sacrifier ma vie pour les frères
Et à ramasser ma croix?
Me suis-je soumis à la volonté divine
Ou est-ce que j'agis toujours en patron?

Suis-je prêt, j'espère être prêt.

When destruction cometh swiftly
And there's no time to say a fare-thee-well,
Have you decided whether you want to be
In heaven or in hell?

Are you ready, are you ready?

Lorsque la destruction viendra promptement
Et qu'on n'aura pas le temps de se dire adieu,
Avez-vous décidé si vous voulez être
Au paradis ou en enfer?

Etes-vous prêts, êtes-vous prêts?

Have you got some unfinished business?
Is there something holding you back?
Are you thinking for yourself
Or are you following the pack?

Avez-vous une affaire à régler?
Y a-t-il quelque chose qui vous retient?
Pensez-vous par vous-mêmes
Ou suivez-vous la meute?

Are you ready, hope you're ready.
Are you ready?

Etes-vous prêts, j'espère que vous êtes prêts.
Etes-vous prêts?

Are you ready for the judgment?
Are you ready for that terrible swift sword?
Are you ready for Armageddon?
Are you ready for the day of the Lord?

Are you ready, I hope you're ready.

Etes-vous prêts pour le jugement?
Etes-vous prêts pour cette terrible épée?
Etes-vous prêts pour l'Apocalypse?
Etes-vous prêts pour le jour du Seigneur?

Etes-vous prêts, j'espère que vous êtes prêts.


"Are you ready?" en live à Toronto en 1980...avec une présentation "très dévotieuse" du groupe qui accompagne Dylan...par Dylan...


La pochette originale de l'album, réalisée par Tony Wright, représente la main de Dieu descendant du ciel pour toucher les mains de ses fidèles. En raison du ton fortement religieux de cette pochette, elle fut parfois remplacée par une photographie de Dylan sur scène.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pier paolo 22/02/2010 16:38


J'aime bien quand tu écris : "les relations entre la musique et la religion n'ont jamais été simples..." ha, ha, ha
Quant à Dylan, personnage complexe, parcours complexe. Je préfère Dylan quand il fait référence à la foi à demi-mots, en nuances, en petites touches et cela donne alors des chansons sublimes :
"Forever Young", "I shall be released", "Lord, protect my child", cette dernière particulièrement poignante.