Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On the road with Jerry...
  • On the road with Jerry...
  • : Remontons dans le temps, en pleine période des Sixties où un seul groupe semble avoir atteint le statut de légende : Grateful Dead. Jerry Garcia (disparu en 1995) personnage emblématique du groupe, guitariste hors pair vous emmène sur les traces d'une époque hors du commun...
  • Contact

WELCOME!!!

 

 

     

   
   

DE NOMBREUX CONCERTS LIVE 

 A VOTRE DISPOSITION

(vidéos) en cliquant sur :      

 

Les enregistrements LIVE

du Grateful Dead (audio)

en cliquant sur : 
      

   

LES ALBUMS

Cliquez sur les pochettes et découvrez les!!!

  

THE GRATEFUL DEAD (1967) :

undefined
ANTHEM OF THE SUN (1968):
album200-6060-copie-1.jpg
AOXOMOXOA (1969) :
undefined
LIVE/DEAD (1969)
undefined

AMERICAN BEAUTY (1970):

undefined

WORKINGMAN'S DEAD (1970):
undefinedSKULLS AND ROSES (1971):undefined
WAKE OF THE FLOOD (1973):

FROM THE MARS HOTEL (1974) :


BLUES FOR ALLAH (1975):


TERRAPIN STATION (1977) :

GO TO HEAVEN (1980):


IN THE DARK (1987):


GRATEFUL DEAD, LE FORUM
(en FR)

Image


GRATEFUL DEAD, le site
Cliquez sur :

 

 

Grateful Dead Listening Guide

Grateful Dead Listening Guide

  

QUIZZ WOODSTOCK
20 Questions...Testez-vous!!!

  ...en cliquant sur :

 

VOTRE MENU, Cliquez sur :

 

       Nombre de visiteurs :


POUR ACCEDER AUX ARTICLES, C'EST ICI:
Cliquez sur les photos de votre choix (ci-dessous) et accéder directement aux articles (par thème) du blog:

GRATEFUL DEAD & CO:

 

L'APRES GRATEFUL DEAD:



THE BEAT GENERATION:


LES FILMS 60's ET ACTUELS:



LA LITTERATURE 60's:



L'ART 60's:


SOUVENEZ-VOUS...:


GROUPES, ARTISTES 60's:


LA RELEVE ET CEUX QUI DURENT:


BOB DYLAN, ses textes traduits :


avec l'aide du site ci-dessous :
http://www.bobdylan-fr.com/


Discussion sur la notion
de "contre-culture" :

   

DISCROCK.COM

 

COURS D'HARMONICA avec Paul Lassey

 

"ON THE ROAD" - The Movie FR

On The Road - The Movie

 

THE BEAT MUSEUM

 

TOUS LES LIENS AUTOUR DE LA BEAT GENERATION,

cliquez sur :

 

LA REVOLUTION LENTE...

 

Archives

Cliquez sur ces liens :

   

...ET DECOUVREZ:

The site for Jam Band Music on the right side of the pond
  

STASH RADIO (GERMANY)

  

THE MORNING MUSIC
Toute l'actualité musicale sur :

 

"Frissons solaires d'un ange

de la désolation"

de Vince Larue

 

   

Illusory Flowers in an Empty Sky

Illusory Flowers in an Empty Sky 

Ferial

 


LE TREPONEME BLEU PALE
Treponeme bleu pale HS
 

 SEATTLE SOUND


EN MARGE 

 

Emotions électriques, le Rock Blog Libéré

kurt-cobain-1993-photo

  

31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 17:38

Sweet Home Alabama est la plus célèbre chanson du groupe Lynyrd Skynyrd, sortie en 1974 sur leur second album, Second Helping. Elle a été à l'origine d'une polémique liée à deux chansons de Neil Young, Southern Man et Alabama (chansons traduites et à l'écoute plus bas dans cet article) , où celui-ci dénonçait le racisme.


La controverse


Sweet Home Alabama
a contribué à l'image de « groupe
raciste » de Lynyrd Skynyrd. En effet, le groupe utilisait régulièrement le drapeau de l'armée des États confédérés comme décor pour ses concerts ; ce drapeau apparaît aussi sur la pochette de Sweet Home Alabama. Le titre a de plus été très populaire chez les conservateurs, classé parmi « les 50 plus grandes chansons conservatrices de rock » et qualifié d' « hommage à la région de l'Amérique que les libéraux aiment détester » par John J. Miller, dans le National Review Online.

 
Les paroles en cause

Les paroles de la chanson mentionnent le nom de
Neil Young, pour lui faire savoir que les gens du Sud n'ont pas de leçons à recevoir de lui. Dans sa chanson Alabama, Neil Young dénonçait en effet l'intolérance et le racisme (le Ku Klux Klan ayant pris la relève de la pratique de l'esclavage...voir plus bas dans cet article) qui régnaient encore dans cet État. Le groupe s'adresse ouvertement au chanteur :

"Sweet Home Alabama" à l'écoute ici, cliquez sur Play :

 


Cette traduction est une ébauche...en gras les paroles destinées à Neil Young



Sweet Home Alabama (Douce Maison d'Alabama)

Les grosses roues continuent de tourner
M'amenant chez moi pour voir mes parents
En chantant des chansons sur les terres du sud
Ma vieille famille me manque encore une fois, et je pense que c'est un péché
Oui
 
Bien, j'ai entendu Mr. Young chanter sur elle.
J'ai entendu Neil l'a "descendre".
J'éspère que Neil Young s'en rappellera
Un homme qui vient du sud n'a pas besoin de lui dans les parages.

 
[Refrain]
Douce maison de l'Alabama
Où les ciels sont si bleus
Douce maison de l'Alabama
Seigneur je viens vers toi
 
A Birmingham ils aiment le gouverneur.
Bien, nous avons tous fait ce que nous pouvions faire.
Maintenant, Watergate, ca ne m'ennuie pas
Est-ce que ta consience t'ennuie ?
Dis moi la vérité
 
[Refrain]
 
Je viens ici, Alabama
 
Maintenant, (Muscle Shoals has got the swampers)
Et ils savent piocher une musique ou deux.
Seigneur, ils m'ont tant pris.
Ils m'ont enlevé quand j'etais triste.
Et toi maintenant ?
 
[Refrain] X2

Ces paroles semblent être un soutien au sénateur de l'Alabama George Wallace (1919-1998), quatre fois gouverneur de cet État, défenseur de la ségrégation raciale et du président Richard Nixon lors du scandale du Watergate. Le choix de la ville de Birmingham fut pour le moins maladroit. Cette ville était devenue le symbole de la lutte pour les droits civiques des afro-américains depuis que Martin Luther King, emprisonné pour avoir pris part à une protestation non-violente, rédigea la Letter from Birmingham Jail. Birmingham fut aussi le théâtre de l'explosion d'une bombe qui causa, la même année, la mort de quatre filles noires dans l'église baptiste de la 16e rue.

 

Les explications du groupe

Ronnie Van Zant a déclaré : « Nous avons pensé que Neil tirait sur tous les canards pour en tuer un ou deux » , voulant dire par là que Neil Young mettait tous les Sudistes dans le même sac. Au sujet du gouverneur, il explique : « Les paroles au sujet du gouverneur de l'Alabama ont été mal comprises. Le grand public n'a pas noté les « A bas ! À bas ! À bas ! »des choristes (noires) et qui auraient eu l'aval du groupe. Il ajoute « nous avons essayé d'obtenir que Wallace parte d'ici »

Le journaliste John Swenson pense que la chanson est plus complexe que l'on peut le penser et quelle ne serait qu'un soutien à Wallace. Mais Van Zant a dit lui-même que « Wallace et moi avons très peu de chose en commun », « je n'aime pas ce qu'il dit sur les personnes de couleur. »

Certains pensent que la chanson ne doit pas être prise au premier degré, Ronnie Van Zant maniant facilement l'ironie, comme le prouvera un peu plus tard Workin' fot the MCA.

A noter qu'en 1976, Van Zant et le groupe ont soutenu par des concerts et des collectes de fonds la candidature du démocrate Jimmy Carter, originaire de l'État voisin de Georgie et très proche à ses débuts politiques de George Wallace.

 

La réponse de Neil Young

Neil Young a répondu à ces explications via la chanson Walk On (sur l'album On The Beach), et il compose trois chansons – Powderfinger, Sedan Delivery et Captain Kennedy – qu'il proposera au groupe. Ronnie Van Zant retiendra la première pour figurer sur un futur LP qu'il ne pourra cependant jamais réaliser. La chanson fut finalement enregistrée par Neil Young sur Rust Never Sleeps en 1979, album où l'on trouve également Sedan Delivery, tandis qu'un an plus tard, il immortalisa Captain Kennedy sur Hawks & Doves. Il interprétera même Sweet Home Alabama plusieurs fois en concert qu'il dédie à « deux amis qui sont au ciel ».

Traduction de la chanson "Southern Man" de Neil Young :

Cliquez sur Play afin d'écouter le morceau
 

[Refrain]
L'homme du Sud retient mieux ta tête
N'oublie pas ce que le saint livre disait
Le changement du Sud va venir à la fin
Maintenant vos croix brûlent rapidement
Homme du Sud
 
Je vois du cotton et je vois du noir
Grandes maisons blanches et petites cabanes
Hommes du Sud les payeras tu en retour ?
J'ai entendu crier et les fouets pour le bétail claquer
Combien de temps ? Combien de temps ?
 
[Refrain]
 
Lily belle, tes cheveux sont brun - dorés
J'ai vu ton noir revenir
Je jure devant Dieu que je vais le couper en morceau
J'ai entendu crier et les fouets pour le bétail claquer
Combien de temps ? Combien de temps ?

Traduction de la chanson "Alabama" de Neil Young :
Cliquez sur Play afin d'écouter le morceau :

 

 


Oh Alabama
Le diable déjoue
Les plans les mieux conçus.
Tourne au ralenti Alabama
Tu as de la ressource
Tu dois te sentir bizarre
Et c'est maintenant que l'instant
Prend tout son sens.
 
Alabama, sur tes épaules
Tu portes le poids
Qui te brise l'échine.
Ta Cadillac
A une roue dans le fossé
Et une autre sur la route.
 
Oh Alabama
Des banjos jouent
A travers les vitres brisées
Les fenêtres tombent en Alabama.
Regarde les vieux
Ligotés dans des cordes blanches
Ecoute le banjo.
Ça ne te ramène pas au pays ?
 
Alabama, sur tes épaules
Tu portes le poids
Qui te brise l'échine.
Ta Cadillac
A une roue dans le fossé
Et une autre sur la route.
 
Oh Alabama
Puis-je te rencontrer
Et te serrer la main
Fais?toi des amis en Alabama.
Je suis d'un pays nouveau
Je viens vers vous
Et je vois tout ce gâchis
Qu'est-ce que tu fabriques, Alabama ?
Tu as tout le reste de l'Union
Pour te tendre la main
Qu'est-ce qui ne va pas ?

La biographie du groupe Lynyrd Skynyrd et un album à l'écoute!!!

L’histoire du groupe Lynyrd Skynyrd commence à Jacksonville aux Etats-Unis. Gary Rossington, Bob Burns, Larry Junstrom, Ronnie Van Zant et Allen Collins ne sont encore que des adolescents dans les années 60 et posent déjà les bases du groupe. Leur carrière ne débutera qu’aux débuts des années 1970, depuis on les considère comme les fondateurs du rock, dit sudiste.

Tout commence autour d’un prof de gym du nom de Leonard Skinner, qui n’appréciait pas vraiment l’attitude trop rock’n’roll de Ronnie Van Zant et de sa bande. Les jeunes rebelles décident alors de faire un petit clin d’œil à ce cher Skinner en appelant leur groupe Lynyrd Skynyrd. Epaulé par un manager qui leur book une séance en studio, le groupe enregistre ses premières démos en 1970, le tube « Free bird » en faisait partie. Ils font aussi la tournée des bars dans tous les sens du terme, le groupe écume les scènes de l’Amérique du sud et travaille sa réputation de mauvais garçons.
Le groupe enregistre son premier album Pronounced Leh-Nerd Skin'Nerd' en 1973 dont certaines chansons deviennent des classiques : "Free Bird"…

C’est grâce à "Sweet Home Alabama" qu’ils se font connaître sur les ondes et repérer par le tourneur de The Who qui les invite à assurer leur première partie. Sur scène, l’énergie du groupe en étonne plus d’un, les Who y compris. Le chanteur Van Zant chante pieds nus entouré des guitares hurlantes d’Allen Collins, Gary Rossington et Ed King. Second Helping, le 2ème album sort en 1974, puis le troisième en 1975. Avec le succès et les excès de drogues et d’alcool, le groupe se surmène. Des changements de producteur et de lineup sont opérés, mais le groupe livre un 3ème album peu convaincant en 1976.

En 1977, le groupe se refait une santé en partie grâce à Steve Gaines, le nouveau guitariste. Avec Street Survivors sorti en 1977, le groupe atteint sa maturité. Il entame alors la tournée "Tour Of The Survivors" mais n’ira pas jusqu’au bout de celle-ci. En octobre 1977, l’avion qui lui servait à relier les différentes villes de la tournée s’écrase dans les marais du Mississippi. Ronnie Van Zant, Steve Gaines et Cassie Gaines meurent et les membres survivants annulent la tournée. Depuis, le groupe a sorti une compilation Skynyrd First…And Last. Durant les années 1980, les divers membres se lancent dans des projets annexes. En 1987, le groupe se reforme et c’est Johnny, le frère de Ronnie Van Zant, qui reprend la place du chanteur.

 

 

 A l'écoute ci-dessous l'album "Endangered Species", très folk!!!
Bonne écoute!!!

 

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fred-zibalo 01/09/2008 22:05

salut tonton, merci pour ton com, excellent cet article sur cette chanson...on en apprend de tous les côtés...bonne soirée, zib

anitaa 01/09/2008 19:37

En forme le Tonton. Bravo !Encore une raison d'admirer Neil Young

Tonton 01/09/2008 18:29

Hola Sinsé!!!"Free Bird" est un tube tout comme Sweet Home Alabama et cette dernière méritait qu'on s'intéresse aux paroles car apparemment contentieux il y a eu!!! C'est vrai qu'il existe pas mal d'artistes, qui à travers des chansons, se "fritent".Merci pour la vidéo et sinon super album que "Endangeries Species", je suis assez fan!!!

Sinsé 01/09/2008 18:17

Yo !!! plusqu'un grand plaisir de retrouver cet album semi accoustique ( un autre existe mais trou de mémoire ) disparu de ma biblio avec le reste il y a quelques mois ...Et thank's pour cette mise au point à propos de Lynyrd ... Ceci dit, just for me, leur best song est " Free Bird " http://fr.youtube.com/watch?v=mioGewkWVdoCré-@ctivementSinsé